Auteur dans la mire: Amélie Nothomb, par Lemon.

Comment pourrait-on décrire Amélie Nothomb? Farfelue? Excentrique? Certes, mais le qualificatif qui lui va le mieux selon moi est «un pur génie»!

Je resterai toujours étonnée que malgré le fait qu’elle compte près de 25 romans et quasi autant de contes et nouvelles, chaque lecture est différente. Certains étant autobiographiques, on compte bien sûr des éléments similaires, mais même là l’histoire prend à chaque fois une direction différente!

Son père étant diplomate, elle a beaucoup voyagé avant de revenir à 17 ans dans sa Belgique natale. Elle a d’ailleurs passé ses premières années au Japon, et presque toute son adolescence en Orient!

J’adore Nothomb pour ses livres, mais aussi pour son style, son excentricité. Elle a un petit je-ne-sais-quoi d’attachant!

Âgée maintenant de 50 ans, elle continue d’écrire avec passion. Elle a dans le passé confié qu’elle écrit environ 4 romans par an pour n’en publier qu’un. Je possède et ai lu 5 de ses oeuvres, dont je vous donne mon opinion aujourd’hui!

hygiene-de-l-assassin-37472131- Hygiène de l’assassin

Synopsis:«L’annonce de la mort imminente de Prétextat Tach, Prix Nobel de littérature, misanthrope et obèse, suscite un engouement sans précédent chez les journalistes du monde entier.

Rares sont ceux qui ont le privilège d’approcher le grand homme ; les quatre premiers, trahis par leur incompétence et leur fatuité, sont éconduits de façon grossière : le premier est épinglé pour sa bêtise, le deuxième, écœuré, fuit au récit des orgies rituelles de Tach, les deux autres n’échappent pas non plus aux vexations orchestrées avec jubilation .

Seule Nina, par sa parfaite connaissance de l’œuvre de l’écrivain, parvient à faire face au mépris et au sadisme affichés par Tach ; tous deux engagent alors un duel à fleurets mouchetés, qui va amener l’écrivain à se dévoiler et à révéler son surprenant passé…» (Babelio)

Premier livre publié par Nothomb, un grand succès. C’est une lecture très plaisante et à la fois malaisante. On aime voir les deux personnages tenter de déstabiliser l’autre et on veut savoir qui va l’emporter, ainsi que tout savoir sur Tach… Qui d’ailleurs est un des personnages les plus méprisant qu’il m’est arrivé de lire! On le déteste avec plaisir, il nous rappelle même de ces gens odieux qu’il nous arrive de croiser… Même si ce n’est pas mon livre préféré de cette auteur, il n’en reste pas moins très bon et un incontournable. Note: 3,5/5

Biographie-de-la-faim.jpg2- Biographie de la faim

On explore ici «la faim» de Nothomb. Alors qu’on l’accompagne de la petite enfance à l’âge adulte, en passant par tous les pays où elle a vécu, sa faim change selon ses états d’âmes, la façon dont elle voit la vie et surtout, selon ceux qui l’entourent.

J’ai eu un départ lent avec ce livre, il ne me fascinait pas et traînait sur ma table de nuit, mais environ au quart je suis devenue accro et ne voulait pas le lâcher une seconde! C’est une lecture enrichissante qui porte à réfléchir. Note: 3/5

stupeur3- Stupeur et tremblements

Probablement mon préféré! Comme mentionné plus haut, les romans de Nothomb sont souvent à caractère autobiographique. Dans celui-ci, elle nous relate son expérience de stagière dans une grosse compagnie Japonaise, qui fût tout sauf aisée. J’ai beaucoup aimé la façon dont elle a transformé ce cauchemar en texte comique, et j’admire sa persévérance. J’apprécie particulièrement les moments où elle va se «défenêstrer»!

Un film a d’ailleurs été adapté de ce roman, auquel il est très fidèle! Des cinq livres lus, Stupeur et tremblements est celui que je vous recommande le plus. Note: 5/5

 

Mercure

 

4- Mercure

Synopsis: «Une monstrueuse jeune fille, Hazel, atrocement défigurée par un bombardement ; un vieillard, le Capitaine O. Loncours, à quai depuis longtemps ; une maison biscornue d’où tous les objets réfléchissants, des miroirs jusqu’aux petites cuillères, ont disparu : décidément, l’île de Mortes-Frontières la bien-nommée abrite de bien étranges secrets, jalousement gardés par les sbires du capitaine, qui fouillent sans pitié tous ceux qui s’y aventurent… Françoise, la jeune infirmière appelée au chevet d’Hazel, en fait l’expérience, mais le plus mystérieux l’attend à l’intérieur : il lui faudra soigner Hazel, mais sans jamais poser la moindre question, sous peine de mort. Drôles de conversations, alors, que celles des deux jeunes femmes…» (Babelio)

Un vrai «page turner»! Françoise devient obsédée à l’idée de réussir à faire voir à Hazel son reflet et va échafauder un plan à toute épreuve… ou non?

On devient nous aussi obsédés à savoir si l’infirmière parviendra à ses fins! J’ai beaucoup aimé la tournure des choses, ma seule déception est qu’il y a deux fins. J’aurais aimé Nothomb ne s’en tienne qu’à une, quoique les deux sont intéressantes. Note: 4/5

Les-Catilinaires.jpg5- Les Catilinaires

Synopsis: «Émile, ancien professeur de latin et de grec, se retire avec sa femme Juliette dans une maison paradisiaque, éloignée de tout, avec la certitude d’y couler des jours heureux. Au bout d’une semaine d’éblouissements et de bonheur absolu, voici qu’on sonne à la porte de leur thébaïde : c’est Palamède Bernardin, leur unique voisin, qui va prendre l’habitude de s’imposer ainsi tous les jours, de quatre à six heures, sans dire un mot, ou presque. Cette présence muette, grossière et envahissante, va vite s’avérer plus dérangeante que les bavardages les plus intempestifs. Mais pour le couple, la descente aux enfers ne fait que commencer…» (Babelio)

Cette comédie a beau être assez noire, elle est criante de vérité. Cette histoire nous fait voir, selon moi, à quel point il nous arrive de nous compliquer la vie pour rien. De passer par quatres chemins au lieu d’aller directement au but. D’ailleurs, vous pouvez trouver quelques analyses du livre sur internet.

Un roman un peu long par moments, mais qui nous fait passer par toute une gamme d’émotions! Note: 3,5/5

 

J’imagine que plusieurs d’entre vous avez lu des romans de cette célèbre écrivaine, n’hésitez pas à me partager vos opinions sur les livres dont j’ai fait la revue aujourd’hui, ou encore à me suggérer vos favoris! Je vous souhaite à tous une très belle semaine!

Publicités

6 réflexions sur “Auteur dans la mire: Amélie Nothomb, par Lemon.

  1. lectureenfantparent dit :

    Bonjour,
    Je suis en pleine lecture du Crime du Comte Neville d’Amélie Nothomb qui me semble assez prometteur. J’avais déjà vu le film et lu son roman Stupeur et tremblements que j’avais beaucoup aimé. C’est vrai que sa plume est assez particulière !
    Ta liste m’a donné des idées pour de prochaines lectures.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s