Chroniques de Mango #07 : Le Parfum des sentiments

Comme promis à Lemon, voici mon opinion sincère du roman qu’elle m’a offert pour mon anniversaire (que ce soit un cadeau ou un achat, vous pouvez être assuré de la franchise de mes opinions). Un gros merci à toi pour ce magnifique présent et ce délicieux gâteau inspiré de la Belle & la Bête!

Fiche du roman

Titre : Le parfum des sentiments

Auteur : Cristina Caboni

Éditeur : POCKET

Collection : pocket

Date de parution : Mars 2017

Genre : Littérature italienne

Pages : 486

Quatrième de couverture

Quand Elena, vingt-six ans, surprend son petit ami avec une autre dans la cuisine du restaurant dont ils ont tous deux la gestion, son univers s’écroule. Elle qui pensait avoir enfin trouvé l’équilibre après une enfance malheureuse doit maintenant affronter seule la vie et cesser d’avancer avec des œillères. Il est temps qu’elle accepte son don, celui que chacune des femmes de sa famille s’est transmis au fil des siècles : la capacité à traduire les sentiments et les atmosphères en parfums. Elle quitte alors Florence pour s’installer à Paris, où elle est recrutée par un parfumeur de renom. Et, quand elle fait la rencontre du mystérieux Cail McLean, le bonheur semble enfin à portée de main. Pourtant…

Mon opinion

Pour commencer, la couverture m’a plu au premier coup d’œil. J’ai aimé la simplicité du dessin et la petite touche artistique. Après ma lecture, je me suis dit que celui-ci reflétait bien l’atmosphère du livre. J’ai trouvé la plume de l’auteur douce et fluide. La description des diverses fleurs et essences écrite en début de chapitre est très intéressante. Vous pouvez également retrouver un index complet à la fin du roman!

La manière dont le thème du parfum est présenté est très originale et l’histoire regorge de belles métaphores olfactives. On réalise à quel point les odeurs sont ancrées en nous, dans notre mémoire. Par exemple : la senteur de noix de coco m’évoque un été ensoleillé. L’odeur de la pluie est, pour moi, directement reliée au ver de terre. Le parfum de mon amoureux m’inspire la chaleur et le bien-être, comme dans un cocon de couvertures moelleuses. Cet aspect poétique dans le roman m’a enchanté! J’ai commencé à faire plus attention aux parfums qui m’entourent et à réfléchir à ce qu’ils représentent pour moi.

Parlons un peu des personnages! Dans ma tête, je me représente Elena comme une beauté naturelle. Une fille ordinaire, mais qui possède son propre charme. J’aime sa grande sensibilité et sa spontanéité. Sa manière de décrire les parfums d’une personne à l’autre est charmante. On ressent sa passion et son souci de combler le cœur des gens grâce à son don. Pour ce qui est de Cail… c’est une toute autre paire de manches! Au début, il possédait un caractère qui me plaisait plutôt bien : mystérieux, bourru, un peu têtu, mais avec un cœur d’or. Puis, il est devenu « too much ». Il devient carrément insupportable en traitant Elena comme une invalide. Comme si sa condition l’empêchait de prendre des décisions intelligentes. C’était mignon… jusqu’à ce qu’il pète les plombs pour rien! Bref, il m’a un peu énervé. Du côté de Joséphine, j’ai aimé sa force de caractère et sa prestance. Selon moi, c’était une bonne idée de montrer une autre facette des relations amoureuses avec l’histoire explosive qu’elle entretient avec son « homme poison ».

En général, c’était un bon roman. Néanmoins, il y a quelques petits bémols à ma lecture. Premièrement, lorsque j’ai deviné la condition d’Elena, je me suis dit : « m’ouais, c’était assez prévisible ». Heureusement, l’auteur a bien amené cette situation et j’ai plutôt bien aimé par la suite. Deuxièmement, les nombreux sauts dans le temps sont étourdissants. On passe d’un mois à six mois d’écoulés d’un paragraphe à l’autre. Ce n’est pas une tare en soi, mais j’ai ressenti un effet d’empressement qui m’a empêché de réellement m’attacher aux personnages. Finalement, j’ai trouvé les explications de la conception du parfum intéressantes, mais très redondantes. Malgré tout, ce fut une excellente lecture et j’aimerais bien découvrir d’autres romans de cet auteur!

Ma note : 3.5/5

Et voilà, ma petite Lemon, une chronique que j’avais hâte de partager avec toi et nos abonnés. Connaissez-vous cet auteur? Vous avez aimé ce roman? 

Publicités

2 commentaires sur « Chroniques de Mango #07 : Le Parfum des sentiments »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s