Les trésors de la bibliothèque #01, de Mango

Mon amour pour les livres est incommensurable! Il m’est toujours pénible d’emprunter à la bibliothèque, plutôt que d’acheter en librairie… Je pense que les « Bookaddict » que vous êtes comprenez parfaitement ce terrible sentiment. On rêverait tous de posséder une immense collection comme la Bête. Mais, soyons réalistes, les livres ça coûtent chers et la bibliothèque est une bonne alternative. De plus, si un livre vous intéresse, mais qu’il n’est pas forcément dans votre « wishlist », vous évitez peut-être une dépense!

C’est également l’occasion de faire une belle ballade jusqu’à la bibliothèque. D’ailleurs, pour cette première excursion, je me sentais vraiment comme Matilda (vous connaissez le film?), lorsqu’elle revient chez elle avec une brouette pleine de livres. Comme d’habitude, je noterai les livres sur 5. Ce mois-ci, je vous présente deux romans et une BD.


couv57361962

Titre : La couleur des sentiments

Auteur : Kathryn Stockett

Éditeur : Chambon Jacqueline

Collection : –

Date de parution : Novembre 2010

Genre : Littérature américaine

Résumé : En 1962, à Jackson, Mississippi, les lois raciales et l’intolérance prédominent. Skeeter, une jeune blanche pas comme les autres, rêve d’être journaliste. Désireuses de changer les choses, Miss Skeeter et deux bonnes noires se consacreront clandestinement à l’écriture d’un livre, où elles décriront à l’aide de témoignages ce que c’est pour une Noire de travailler pour une famille Blanche. Le bon, comme le mauvais…

Mon opinion

Je suis très satisfaite de ma lecture. Je redoutais d’avoir un blocage, mais ce roman a été une bouffée d’air frais entre deux thrillers. L’histoire est touchante, drôle et parfois triste. Elle est si bien écrite, qu’on se croirait réellement de retour en 1962. La mentalité et l’ignorance de l’époque sont dépeintes avec justesse. L’hypocrisie de la Ligue et de ses membres est excellente. J’ai bien aimé que l’auteur divise son roman en trois narrations : Skeeter, Aibileen et Minny, et qu’il y ait une différence de langage entre les trois. Ça donne encore plus de personnalité au roman. Mon personnage préféré est sans aucun doute Celia Foote, cette jeune femme pétillante et légèrement exubérante qui n’a nullement conscience – même si je crois que c’est plutôt parce qu’elle s’en fiche – des « limites » entre sa bonne et elle. Ce sont les moments un peu plus « comiques » de l’histoire. Parfois, j’aurais aimé donner une bonne gifle à Miss Hilly ou crier aux autres femmes de la Ligue de se rebeller. En sommes, c’est une bonne lecture, avec une histoire poignante et un regard sur ce que les gens de couleur vivaient à une époque qui n’est pas si lointaine.

Note : 4/5

Citations préférées

« – Bon approche, Eugenia. » Constantine était la seule à m’appeler de temps en temps comme le voulait ma mère. « La laideur, on l’a en dedans. Être laid, ça veut dire être méchant et faire du mal aux autres. Alors, t’es comme ça, toi ? »


couv12834425Titre : Autobiographie d’une fille GAGA

Auteur : Diglee

Éditeur : MARABOUT

Collection : Marabulles

Date de parution : Février 2011

Genre : Bande dessinée

Résumé : « Je m’appelle Diglee, j’ai 22 ans, une soeur dingo et géniale, un homme roux, une Best Friend Forever qui me supporte depuis 10 ans, une mère super canon, et trop de cellulite pour mon IMC, malgré mes chorées diaboliques sur Lady Gaga. Et comme ma vie intéresse tout le monde, hein, bah .. J’en ai fait un blog. Et puis de ce blog, j’en ai fait un livre. Voila. »

Mon opinion

Je me suis dit que ce serait sympa de prendre une BD. Celles que je visais n’étant plus disponibles, j’ai choisi celle-ci ! Un de mes objectifs pour 2017 est de découvrir de nouveaux auteurs alors, c’était ma chance! La couverture orange fluo ne m’a pas réellement impressionné, mais le trait de crayon était plutôt sympa. Pour être totalement franche, j’ai trouvé le contenu ordinaire et même fade… Pourtant, j’aime bien ce genre de BD « lifestyle ». Mais, je n’ai pas accroché. J’ai ris une ou deux fois, sans plus. Et mon dieu, cette écriture… Je pense que l’auteur voulait personnaliser son œuvre en utilisant sa propre écriture, mais c’est à peine lisible et j’ai dû plisser les yeux à plusieurs reprises pour décortiquer certains mots. Ce qui est assez déplaisant. Comme je le disais, le trait de crayon est sympa, mais pour le reste, c’est un peu dommage. De plus, je trouve que la BD est un peu chère pour son contenu.

Note : 2/5


couv15234562Titre : La voleuse de livres

Auteur : Markus Zusak

Éditeur : XO

Collection : –

Date de parution : Novembre 2013

Genre : Adolescent, Science-Fiction

Résumé : Dans une Allemagne secouée par la guerre et les injustices, la Mort s’adresse à nous, humbles lecteurs. Grande spectatrice de l’atrocité et de la bonté humaine, récolteuses d’âmes, la Mort nous raconte une histoire. Celle d’une petite fille qui a réussi à capter son attention, une voleuse de livres…

Mon opinion

Ce roman est une mine d’or d’images et de métaphores ♥. Je pense que c’est ce qui m’a le plus enchanté dans cette lecture. Les personnages sont sympathiques, touchants et parfois bouleversants. C’est une histoire fictive, certes, mais on ressent la douleur de l’époque et on s’horrifie de la misère que ces pauvres gens ont dû endurer (les raids aériens, la pauvreté, etc). Je m’en mords les doigts de ne pas posséder ce livre à l’ambiance si particulière, car c’est la mort elle-même qui raconte et qui donne son point de vue. J’ai trouvé le concept intéressant et très original. De plus, même si on connaît déjà le dénouement de l’histoire, l’auteur réussi à capter notre attention. J’ai aimé la finesse des détails, le message véhiculé : « les mots sont puissants ». Mon personnage préféré est sans aucun doute Rudy Steiner, le gamin à la chevelure jaune citron, qui se détache des autres par son grand cœur et son insouciance. Comme l’a si bien dit la grande faucheuse : « Il me touche, ce gamin. À chaque fois. C’est son seul défaut. Il me fend le cœur. Il me fait pleurer. ». Et je ne peux qu’être parfaitement d’accord avec elle! Ce bouquin a réussi à m’arracher une ou deux larmes.

Note : 5/5

Citations préférées

« … Les mots murmurés glissèrent sur le lit et tombèrent en pluie sur le sol. »

« … Les humains aiment bien le spectacle d’une petite destruction, me semble-t-il. Ils commencent par les châteaux de sable et les châteaux de cartes et ils vont de plus en plus loin. Ils sont particulièrement doués pour ça. »

« … En conséquence, je trouve toujours des humains au meilleur et au pire d’eux-mêmes. Je vois leur beauté et leur laideur, et je me demande comment une même chose peut réunir l’une et l’autre… »

***

Que pensez-vous de cette nouvelle chronique? Je me suis dit que j’allais innover le plus possible cette année et j’ai déjà une petite liste d’idées. Avez-vous lu l’un de ces romans? 

Publicités

4 réflexions sur “Les trésors de la bibliothèque #01, de Mango

  1. Marie-Soleil Proulx dit :

    Super ce nouveau concept 🙂 J’ai souvent passé à deux doigts de m’acheter les deux romans. Ayant déjà vu le film « La couleur des sentiments » j’avais peur de trouver la lecture ennuyeuse, mais tu me donne le goût de me le procurer! Et grâce à ta chronique, je vais définitivement mettre « La voleuse de livres » dans ma wishlist. Merci à toi !!

    Aimé par 1 personne

    • Lemon et Mango dit :

      Merci beaucoup 🙂 ! Moi aussi j’étais inquiète pour la « Couleur des sentiments ». Je suis contente de ma lecture, mais aussi de ne pas l’avoir acheté. C’est un bon livre, mais pas indispensable dans ma collection. Du coup, c’est pour ça que parfois j’aime emprunter :P. Pour « La voleuse de livres », c’est un bijou de métaphores *_* ! Bonnes lectures 😀 !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s