Coups de coeur de Lemon: Cinq petits cochons, par Agatha Christie

 

« Monsieur Poirot, dit-elle vivement, ce n’est pas là une question de sentiments. Si j’affirme que maman n’était pas coupable, c’est à cause de cette lettre qu’elle écrivit peu avant sa mort pour qu’elle me fût donnée à ma vingt et unième année. Elle ne me l’a laissée, cette lettre, que pour me fournir cette certitude dont j’ai besoin. Elle ne contenait que quelques phrases, dans lesquelles maman disait simplement qu’elle était innocente du crime pour lequel elle fut condamné, que c’était là une chose dont je pouvais être sûre. »  -Carla Crale

img_20160910_114938

Synopsis: Ayant été condamnée à perpétuité pour avoir empoisonné son mari, le célèbre peintre Amyas Crale, Caroline Crale affirme pourtant être innocente, malgré les cinq témoignages accablants des gens présents le jour du drame. Seize ans plus tard, Carla, la fille d’Amyas et Caroline, consulte le détective Hercule Poirot pour élucider l’affaire. Si ses parents ne sont plus en vie, les cinq personnes ayant témoigné le sont toujours. Poirot se chargera de les interroger un par un, afin de découvrir la vérité.

Mon avis: Quel plaisir que de lire un roman d’enquête, et de jouer nous-même les détectives en essayant de découvrir le pot aux roses! J’adore l’oeuvre complète d’Agatha Christie, mais ce qui m’a particulièrement plu à propos de ce roman, c’est la façon dont il est construit. Chaque personne présente le jour du meutre donne à nouveau leur version de l’évènement, qui à la base reste la même, sauf pour quelques petits détails qui n’échappent pas à Poirot, lui révélant peu à peu les relations tordues entre les personnages!

On retrouve, outre les Crale, Elsa Greer, jeune femme fatale, maîtresse et muse d’Amyas. Philip Blake, meilleur ami du peintre, éprouvant une forte aversion pour Caroline, ainsi que son frère Meredith qui lui au contraire, l’apprécie fortement, un peu trop même. Puis Angela, la petite soeur de Caroline, en furie alors qu’Amyas veut l’envoyer en pension, ainsi que Cecilia Williams, la bonne, fidèle à Mrs Crale, et donc totalement dégoûtée du comportement d’Amyas. On sait que ce dernier fut empoisonné, alors qu’il travaillait sur son plus récent tableau, et que tous ont accusé Caroline. Elle-même affirme être coupable, pourtant elle jure ne pas avoir tué son mari. Qu’en est-il de la vérité?

Le tout se déroule à la maison de campagne anglaise des Crale durant l’été, un véritable paysage de rêve, toutefois en plein drame impliquant jalousie, poison mortel disparu, violence et passion! L’atmosphère est géniale et ajoute la touche finale à cette histoire au tableau typique « meutre et mystère ». Malgré toutes ces fortes émotions, le récit garde une certaine légèreté, et on dévore chaque page avec l’espoir d’un nouvel indice! J’ai aussi bien aimé qu’il y ait peu de personnages, ainsi on évite de se mélanger et se demander « c’est qui lui déjà? » ou « hmm, je ne me souviens pas d’elle… » (surtout quand comme moi on lit plusieurs livres à la fois, on finit par devenir un peu confus!). Ça permet aussi à Poirot de mieux les connaître et les étudier, la personnalité de chacun s’avérant cruciale dans une enquête où toutes les preuves sont disparues depuis des années, et c’est d’ailleurs ce qui fait la force de ce grand détective. Ce livre m’a captivé du début à la fin et m’a complètement bluffé, alors que je me croyais sur la bonne piste, même si certains d’entre vous trouveront peut-être la solution un peu évidente, ce qui est d’ailleurs ma seule petite critique. Le vocabulaire est riche, sans en faire trop, l’histoire est bonne et le fil conducteur sans faille. Tous les éléments sont adroitement intégrés, sans oublier qu’on retrouve notre détective préféré, ce petit belge au crâne ovoïde et aux manières distinguées! J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman, et me suis d’ailleurs empressé d’aller regarder le téléfilm adapté du livre dès la fin de ma lecture!
Si vous cherchez un livre avec une bonne intrigue, des personnages colorés et intéressants, je vous recommande définitivement « Cinq petits cochons ».

Dites moi en commentaire si vous avez lu ce livre, ou tout simplement si vous êtes comme moi fan de la grande Agatha Christie!

Note: 5/5

Publicités

2 commentaires sur « Coups de coeur de Lemon: Cinq petits cochons, par Agatha Christie »

  1. En tant que fan d’Agatha Christie je ne peux qu’approuver ce que tu dis : il est extrêmement plaisant de se prendre pour le détective x) Je n’ai pas encore lu ce titre, qui est dans ma PAL (comme bon nombre de romans signés Agatha Christie !), mais j’en ai souvent entendu d’excellents avis et le tien ne fait que renforcer cette idée. Hâte de pouvoir me plonger dedans, mais avant de lire celui-ci, je pense lire « Le train bleu » : tu l’as déjà lu ? 🙂

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s